Comme chacun le sait, le maire actuel n’est autre que l’ancien Maire, qui fut, à sa demande, nommé Maire honoraire quand, ayant décidé de ne pas se représenter pour ce poste, il y fut remplacé par celui qui vient de démissionner de son mandat de conseiller municipal.(1) Ce dernier a été auparavant, lui aussi, nommé Maire honoraire, tout comme votre serviteur a été nommé Adjoint au maire honoraire, sachant que ce titre est attribué au seul motif du temps passé dans les fonctions concernées. Ces titres « ne confèrent aucun pouvoir, aucune prérogative particulière ni aucun avantage financier » (2) Le maire honoraire du précédent mandat a pourtant fait des moyens mis à sa disposition une des questions les plus virulentes dans ses relations avec « l’usurpateur » qui lui avait succédé. . On dit aujourd’hui que le nouveau Maire honoraire se serait vu refuser le droit de conserver à ce titre une adresse « mail » sur le serveur de la municipalité. On m’a dit aussi que des courriers reçus en mairie au nom d’anciens élus, même dotés du titre d’adjoint honoraire auraient été retournés à leurs expéditeurs marqués du fameux « inconnu à l’adresse indiquée » Du reste peut-être l’administration municipale ignore-t-elle les adresses de ces élus honoraires puisqu’ils ne sont jamais invités à quelque manifestation municipale que se soit à ce titre.
 Ces refus de considérer « l’honorariat » ne sont en rien illégaux.
Certains les jugent juste inélégants.

(1)  Tout le monde suit ? Non ? ben … ca ne m’étonne pas !

(2)  Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Honorariat_des_%C3%A9lus_locaux_(France)